Luttons contre l’agriculture déraisonnée

L’agriculture déraisonnée : le contexte

L’agriculture conventionnelle, en France et dans notre secteur, a perdu pied avec sa Terre, qu’elle relègue au rang de substrat minéral mort.

  • Les intrants chimiques de synthèse toujours plus néfastes, aux AIMM toujours plus douteuses,
  • Des terres qui s’apauvrissent (encore plus dramatique dans notre secteur à la terre peu fertile)
  • La course en avant vers du matériel onéreux destructeur et donc endettement… puis suicide !
  • La ruée en avant vers le productivisme à tout prix, pour un export de la production à des prix dérisoires
  • La déconsidération totale de leur propre métier,

… Tous ces éléments sont symptomatiques d’un système agricole qui s’écroule.

Tandis que :

  • Les consommateurs ne veulent plus de produits conventionnels et se tournent vers le biologique,
  • La demande française en agriculture biologique est largement inférieure à l’offre, la France est obligée d’importer la différence, ce qui est un comble,
  • Le mouvement n’est plus une niche, mais une lame de fond.
  • L’agriculture biologique ou apparentée aurait des rendements meilleurs si elle ne coexistait pas avec la conventionnelle.

Nous regrettons cette situation pour les consommateurs ET les agriculteurs conventionnels eux-mêmes.

Nous ne les plaignons pas, mais souhaitons plutôt leur donner envie de changer de pratiques, pour leur bien et leur avenir

Mars 2017